Le Budo

zen De nombreux étrangers ne peuvent saisir la différence qui existe entre le Judo, qui est maintenant devenu un sport mondial, et le Budo ( Budo veut dire « Voie des arts martiaux ») qui doit être considéré comme principe moral. Ce dernier est suivi et appliqué au Japon depuis deux mille ans.
Dans tout citoyen japonais, il existe ce côté spirituel indéfinissable que bien des voyageurs on tenté de pénétrer. Cette vois du subconscient qui fait agir dans le comportement héréditaire du Japon moderne, sa vie admirable qui, pour une grande part, a fortifié cet esprit que nous autres, étudiants des Arts Martiaux aimons comprendre, estimons et respectons, prend corps dans le Budo. Que signifie Aïki-Budo ?
Il ne faut plus qu'il ait de malentendus désormais entre toutes les appellations connues telles que : Judo, Budo, Bujutsu, Ju-Justsu, Aïki-Jutsu, Aïki-do, comme c'e'st malheureusement le cas.
Comme vous le savez, dans les temps anciens, au Japon, de nombreux arts martiaux se sont développés, tels que le Tai-Jutsu, Ju-Jutsu, Tamara. Ces différentes techniques étaient efficaces contre des ennemis armés. On pouvait s'en défendre en projetant, en provoquant la luxation des articulations, en donnant des coups, en étranglant, etc.Le développement de ces techniques fut très important, jusqu'au moment où on abolit le port du sabre ?. Depuis cette date, qui correspond à peu près à l'entrée du christianisme dans ce pays, on assista à la décadence presque complète de ces arts qui furent jugés insuffisants pour en obtenir une efficacité.
Fort heureusement, un homme de génie, le vénérable Jigaro Kano, sut apporter une technique et un système codifié qui convenait admirablement à l'entraînement physique et au mental, connu de nos jours sous le nom de Judo.
Parallèlement aux efforts de J.Kano, il y eut des quelques maîtres qui continuèrent à pratiquer, mais assez vite on oublia le côté spirituel – essentiel- de ce Ju-Jitsu pour n'en considérer que le côté sportif.

zen (… )Il faut insister sur le sens précis du mot Budo, car on se méprend souvent. Il n'est pas nécessaire de se rendre au Japon, me direz-vous, pour acquérir cet esprit de Budo, qui peut-être cultivé aussi bien chez nous par tels religions ou l'histoire de la morale. Je répondrai que la confiance en soi est une assurance que rien ne peut abattre et qu'elle ne peut-être obtenue que par l'étude du Budo ; ce qui ne veut pas dire que le Budo soit supérieur à la religion.
Bien que nous ne soyons pas doués physiquement, nous pouvons, et c'est le cas chez quelques rares personnes, influencer et dominer autrui.ON entend quelquefois dire par les intellectuels, qu'il n'est pas nécessaire d'apporter d'intérêt aux Arts de défense. Je répondrai que si vous êtes capable de triompher avec sang froid des facteurs émotionnels, tels que la peur ou la lâcheté, vous avez d'ores et déjà vaincu un adversaire éventuel. Ce sentiment de sécurité, de courage réfléchi, allié à des sentiments élevés, est obtenu par la pratique du Budo. Cet idéal, s'il est combiné avec l’enseignement moral et la voie des religions actuelles, devient un principe de vie. C'est là, à mon avis, la raison pour laquelle les Japonais étudient toutes les formes de Budo, car il donne une sensation totale de sécurité et de puissance à la fois.
Par contre, parler d'esprit combatif pour le budo n'est pas exact, parler de l'esprit combatif et tout autre chose et complètement étranger au vrai Budo Japonais.
Il n'y a pas d'agression dans le terme Budo, il est fort important de la signaler à toute occasion si l'on veut comprendre la voie.



Images : iki-toki.jp
les textes et photos ont étés publiés avec l'accord des auteurs.
A.Nocquet Extrait du « Tambo » de Jean Zin.
Copyright © 2016. Fabien Latouille Studio pour sifu mag. All rights reserved.